Nos candidats

Nos candidats au Conseil communal et notre candidate au poste de vice-juge

Législature 2021-2024

Jean-Charles Bornet

Candidat au conseil communal

58 ans, marié, 3 enfants, enquêteur économique

Conseiller communal depuis 2017, Président de la Commission Agriculture et Cadastre, membre de la commission Administration générale et enfin membre de la commission des affaires sociales.

Je peux me montrer patient et pugnace pour faire triompher le débat démocratique où chacun peut s’exprimer en toute liberté, mais très impatient face aux méandres de l’administration. Je prône le bon sens, l’équité et le partage. Indépendant et sous aucune influence, j’aime le débat vif mais courtois sans langue de bois. J’aime servir et pas me servir.

 

Ma devise :

Tout ce qui est urgent n’est pas important et tout ce qui est important n’est pas urgent.

 

e-mail : jean-charles.bornet@nendaz.org

Natel : 079 310 61 01

Patricia Conti Delaloye

Candidate au conseil communal

clic ici pour aller visiter son site Internet

47 ans, mariée, 1 enfant , Responsable d’une agence de locations

Chanceuse de parler 4 langues, je travaille depuis 30 ans dans le tourisme, toujours à Nendaz. Ce secteur, poumon économique de notre commune, est aussi passionnant que stimulant. Ne pas restez sur ses acquis, se remettre perpétuellement en question pour pouvoir développer de nouveaux projets porteurs et intéressants pour la destination et surtout, faire collaborer les partenaires dans un intérêt commun : la satisfaction du client et la mise en valeur de nos ressources, autant de challenges pour les années à venir. Le développement du centre de la station couplée à une optimisation de la plaine des Ecluses permettront d’améliorer sensiblement l’atmosphère conviviale que nous promouvons auprès de nos hôtes.

 

Autre action qu’il me tient à cœur de poursuivre est le vivre ensemble dans le respect de nos valeurs. Grâce à l’intelligence collective, nous avons prouvé qu’il était possible de réaliser des projets concrets. « Mon village a une âme » a permis l’aboutissement de certains d’entre eux : la place de jeux à Fey, la relance du cavoeuvoeu à Basse-Nendaz et la création de la coopérative et du magasin o byô local à Haute-Nendaz. Je poursuivrai l’encouragement aux initiatives privées et notamment écoresponsables.

J’ose espérer que la confiance me sera à nouveau accordée le 18 octobre prochain afin que je puisse poursuivre ces différentes réalisations et en développer de nouvelles, POUR VOUS mais surtout AVEC VOUS.

 

Ma devise :

Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera.

 

e-mail : patricia.conti-delaloye@nendaz.org

Natel : 079 332 59 69

 

Nicolas Stauffer

Candidat au conseil communal

39 ans, économiste d’entreprise HES, responsable logistique

Conseiller communal, ancien député, ancien conseiller général, ancien secrétaire politique et ancien président de parti, passionné de  lecture, de trail, de randonnées à ski et d’alpinisme.

 

Je m’engage pour la liberté et la responsabilité individuelle, pour défendre et encourager entrepreneuriat tout en préservant l’équilibre financier de notre collectivité.

 

Je soutiens le bénévolat et m’engage pour la population avec impartialité et indépendance d’esprit.

 

J’appelle de tous mes vœux une nouvelle organisation administrative et politique de notre commune, bousculer nos habitudes et utiliser les outils modernes de gouvernance.

 

Je mets à disposition des citoyennes et citoyens mes compétences et mon expérience au travers d’une liste dynamique, motivée et complémentaire.

 

Ma devise :

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays.

Citation J.F.K

 

e-mail : nicolas.stauffer@nendaz.org

Natel : 079 463 09 04

Marie Mouther

Candidate au poste de vice-juge

36 ans, avocate à l'Etude du Ritz

Présidente des Femmes PLR valaisannes, durant 12 années elle a été conseillère générale à Martigny et a également été chancelière de la Bourgeoisie de cette même commune durant 6 ans.

 

Je m’engage pour offrir la possibilité aux nendettes et aux nendards d’élire leur pouvoir judiciaire. En tant qu’avocate, je suis quotidiennement confrontée aux procédures et je constate beaucoup trop souvent que les gens ne considèrent pas la justice communale comme une autorité et un échelon judiciaire à part entière.

 

Les juges de commune ont la possibilité de rendre des jugements, mais très peu le font, souvent par méconnaissance du droit et de la procédure civile. C’est dommage car le règlement des litiges y est plus rapide et beaucoup moins cher.

 

Mes devises :

 

Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse.

Si tu ne sais pas où tu vas, retourne-toi et regarde d’où tu viens.

 

e-mail : marie.mouther@etudeduritz.ch

Natel : 079 482 50 72

Les commentaires sont clos.